Semaine immersion Cécilia Ribault

du 30 mars au 6 avril

Journée du lundi 30 mars

9h00 - La rencontre

 

Le lundi 30 mars, la chorégraphe Cécilia Ribault, accompagnée de Nina  Fourton de la Belle Orange arrivent en salle Pierre Meunier. Elles retrouvent les classes de 4C et 4A accompagnées par les professeurs Mr Bretaudeau et Mme Dauguet.

 

Toute le monde se met en cercle.

C’est le moment des présentations et des échanges.

Cécilia demande aux élèves ce qu’ils ont inventé, imaginé, fabriqué…

Les réponses sont variées :

« moi par exemple j’ai fabriqué une cabane pour mon petit frère. »

« moi un poulailler ».

Alexandre a par exemple fabriqué des charpentes.

« on peut aussi créer un parcours »

«  quand on parle de créativité, quand on s’exprime, cela permet de montrer une partie de nous même » Cécilia.

Moment d’échanges à propos des pièces vues Arrêt de jeu et Syndrome Ian :

“j’ai aimé la pièce Arrêt de jeu, ça parlait de foot, ça m’a parlé”.

 

 

On rentre dans la danse

 

 

 

 

 

"Prenez une posture n’importe laquelle, qui montre une expression...

Ce qui est intéressant dans la danse c’est la fonction d’écrire les mots, les phrases… cela ne correspond pas à la même partie du cerveau. Quand on danse, c’est le cerveau reptilien qui est en action. C’est la partie animale, primitive du cerveau"

 

Cécilia et Rémy, le prof de sport, ont parlé de faire un lien entre sport et danse.

Quelques élèves pratiquent le sport en dehors de l’école : foot, hockey, rugby, danse, escalade, badminton, basket, le saut à la perche.

10h00 - Les gestes du sport

 Cécilia demande aux élèves de citer différents gestes sportifs:

revers, coup droit, uppercute, saut, plaquage, arabesque, tir, contact, rouler, coup de tête, coup de coude, salto, dribbler, lancer, tourner…

Les élèves énumèrent ensuite les différents sports et leurs buts sur le tableau. Quelle action faut-t-il réaliser pour marquer le plus de points dans les différents sports ?

ACTIONS  MOUVEMENTS

Combat >

Sport >

But >

Etat >

“Dans quel état est-t-on quand on fait du sport ?”

> La colère, la passion, la mobilisation, la frustration, la persévérance, l’obstination, la victoire, l’attention, l’énergique, aux aguets, tonic, déterminé, peur, anxiété, stress..

Projection d'images

 

 

 

 

 

Dans le sport on parle “d’espace orienté”. Nous allons construire ensemble, trouver des espaces et ensuite trouver comment danser dans ces espaces. Cécilia montre aux élèves des images de sportifs en pleine action (footballeur, rugbyman, athlète…). Avec des schémas, elle explique la disposition des sportifs dans l’espace en athlétisme.

Temps d’échauffement

 

 

Bien ancrés, debout, en cercle.

Jeu de réflexe et de concentration : chacun leur tour, les élèves claquent des mains. Celui qui claque 2 fois dans ses mains inverse le sens de la marche en cercle. Ceux qui perdent s’assoient.

 

Position zéro (pieds parallèles), on monte ses bras et ses mains tout doucement comme si on soulevait des plumes. On fait cet exercice en silence, puis en parlant pour observer le changement d’état.

On essaye ensuite de visualiser une balle qui circule dans tout notre corps. Une “balle imaginaire” qu’on se passe entre camarade.

 

Prochaine étape : la marche.

“on marche en silence et on se disperse dans l’espace. Quand un élève s’arrête, tout le monde s’arrête en même temps.

Tout le monde doit être attentif.

 

Chacun choisit une position sportive avec tonus et conviction.

14H00 - C.D.I !

 

 

 

 

 

 

Nous retrouvons les élèves pour un moment réservé aux carnets de bord avec la professeure documentaliste Wassila Lasquellec. Cécilia leur propose de faire un récapitulatif des termes abordés autour des gestes sportifs.

Chaque élève sélectionne une image en rapport avec la danse sur les livres documentaires, pour ensuite l’imprimer.

 

15H00 - gymnase Dalonneau

 

 

 

Faire son geste sportif :

Les élèves s’entraînent à des sauts et autres positions.

 

Les déplacements au sol :

Les élèves s’entraînent à traverser l’espace au sol. Par exemple en rampant.

 

Cécilia : "je pense au lézard par exemple. J’utilise mes jambes et mes orteils pour me déplacer. "

 

et... hop! arrêt sur image.

 

Journée du vendredi 6 avril

L'après-midi - 14H00

L'équipe de la Belle Orange, Matthieu Roger, Marie-Blaise Tramier et Claire Longuet retrouve Cécilia Ribault et Mr Bretaudeau en début d'après midi.

Ils retrouvent tous les élèves à 14h dans le Foyer de l'école. 

 

Cécilia leur demande comment ils se sentent.

« Moi je suis chaud. »

« J’ai envie de reprendre maintenant. »

« Au début on aimait pas mais maintenant on aime. »

 

La chorégraphe donne quelques consignes pour l’atelier ouvert : être attentif, sérieux/pas d’interactions, penser au public, se concentrer.

Et « ce n’est pas grave si on se trompe. »

 

Ils discutent ensuite de la chorégraphie. C’est un véritable temps d’échange. Les élèves posent des questions pour être sûr de certaines transitions. Ils proposent également un final. 

14H45- gymnase Dalonneau

Tout le monde arrive au gymnase.

 

Les élèves déjà en tenu, répètent ce qu’ils vont présenter à leurs camarades à 16h. C’est le moment de tester la musique.

 

16H00 - Atelier ouvert

Découvrez des extraits de l'atelier ouvert : 

MOT DE PASSE : ROMORANTIN